Des chercheurs en psychologie à l’UCL lance une étude pour mieux comprendre le vécu des aidants


Dans le cadre de son travail de thèse sur le vécu des aidants proches, Pierre Gérain est à la recherche de larges cohortes de répondants francophones qui se trouvent dans les plus diverses situations d’aide d’un proche en situation de maladie, de handicap ou de perte d’autonomie.

 

Vous accompagnez ou aidez un proche confronté au handicap, à la maladie ou à une perte d’autonomie, votre expérience nous intéresse !

 Accompagner ou aider un proche en situation de maladie, de handicap ou de perte d’autonomie, c’est être « aidant(e) proche » ou « proche aidant(e) ». Cela couvre beaucoup de situations différentes comme aider sa grand-mère ou son grand-père à faire ses courses, prendre soin de son enfant porteur d’un handicap, être aux côtés de son conjoint souffrant d’un cancer ou d’un AVC, et encore bien d’autres. Face à la diversité des vécus des aidants proches, il est important de comprendre ce qui fait qu’une personne vit cet accompagnement de manière positive et riche et/ou de manière totalement différente voire négative.

 

Pour cela, notre équipe de chercheurs en psychologie à l’UCL lance une étude pour mieux comprendre le vécu des aidants par le biais d’un questionnaire en ligne. Si vous êtes actuellement aidant(e) et que cela vous intéresse de le compléter et de nous aider, vous pouvez participer en cliquant sur le lien ci-dessous : www.tinyurl.com/EnqueteAidantUCL

 

Si vous avez aidé ou accompagné un proche dans le passé, vous pouvez également partager avec nous votre expérience en cliquant sur cet autre lien : www.tinyurl.com/EnqueteAnciensAidantsUCL

 

D’avance merci pour votre participation. N’hésitez pas à partager cette annonce autour de vous !

 

 

 Pour toute question ou si vous désirez être tenu(e) au courant de nos résultats dans les mois qui viennent, vous pouvez nous contacter par email (pierre.gerain@uclouvain.be).

 

Pierre Gérain (FNRS-Fresh) & Prof. Emmanuelle Zech (Université catholique de Louvain)

 Mégane Dutrannois & Alexia Perat (étudiantes de Master en Sciences Psychologiques)